Lorsque votre partenaire est frappé par le deuil, il est important d’adopter une bonne approche pour ne pas aggraver la souffrance qu’il ressent. Pendant cette période douloureuse, tout peut se jouer sur les mots… Une seule maladresse et voilà que tout dégénère. Pour éviter que votre couple ne souffre de ces moments de deuil, voici quelques conseils à suivre.

Faire preuve de compassion, mais pas n’importe comment

Il est inutile de s’efforcer de montrer son empathie envers votre conjoint endeuillé. Par exemple, la phrase « Je sais ce que tu ressens » est trop souvent utilisée à mauvais escient lorsqu’une personne est en deuil. En effet, c’est une des pires choses à dire à votre partenaire. Même si vous avez vécu un deuil, ce n’est pas en lui disant cela que vous allez le réconforter. Bien au contraire, cela peut l’agacer et envenimer les choses. Dire « Je sais que tu souffres beaucoup » est plus honnête que la phrase précédente.Vous pouvez aussi prendre votre conjoint dans vos bras en le rassurant avec les mots justes. En somme, il faut montrer votre empathie avec plein de cordialité. C’est ainsi qu’il verra que vous êtes sincère dans vos propos et qu’il peut compter sur vous pour affronter cette épreuve douloureuse.

Quoi qu’il advienne, il faut l’épauler et l’assister pendant ces moments éprouvants. Au point où il en est, il serait aussi bien de l’aider à organiser les obsèques.

Respecter les choix de votre partenaire

Bien qu’un peu de réconfort soit nécessaire pour redonner le moral, il ne faut strictement pas être envahissant. En effet, il se peut que votre partenaire ait besoin d’un peu de moments de solitude pour se refaire les idées. Il faut donc respecter son choix et lui donner son temps. Toutefois, n’hésitez pas à l’approcher après un certain temps pour lui faire savoir que vous êtes toujours là dès qu’il sera prêt. Il est important de retenir que c’est votre manière de l’aborder qui va le rassurer et votre sincérité à dire les choses. Surtout, évitez d’essayer de le ramener à la réalité au risque de le mettre hors de lui.

Écouter sincèrement

Quand vous posez une question, il faut le faire non seulement comme une formalité. Vous devez vous impliquer. Ainsi, votre partenaire se sentira plus libre de s’exprimer lorsqu’il voit que vous vous intéressez réellement à lui.

Ne pas en faire trop

Il est vraiment dur de voir son conjoint souffrir et ne pas savoir comment l’aborder. La personne qui vit le deuil à cet instant est la seule qui peut connaître sa douleur et l’épauler demande un minimum de tact et de la discrétion. Pensez à lui faire sentir que vous êtes disponible, avec de la retenue. Parfois, il vaut mieux ne rien dire et laisser parler son cœur. Vous pouvez lui tenir la main et le laisser épancher ses émotions plutôt.

Ne pas juger

Votre conjoint en deuil peut être frustré au moindre dérapage de votre part. Pour éviter cela, il est préférable de l’aider sans juger. Chaque situation de deuil est différente et il vaut mieux ne pas vouloir trop entrer dans le conseil pour montrer comment surmonter cette épreuve. Au lieu de partager ce que vous connaissez, voyez comment il se sent avant de réagir. Et soyez patient, car chaque individu vit le deuil différemment.