Bien que cela puisse paraître aux yeux de certains, les jeunes parents savent bien à quel point il peut être difficile de trouver le bon porte-bébé. Ayant longtemps fait l’objet de polémique concernant ses éventuels effets néfastes pour les petits bout’d’chou, le porte bébé est aujourd’hui lavé de tous soupçons, à condition bien sûr d’être bien choisi. Voici donc quelques points qui vont vous aider dans votre quête.

Le porte bébé classique

Le porte bébé classique ou ventral s’est beaucoup amélioré au fil du temps. Aujourd’hui plus ergonomique, il peut être utilisé pour les nouveaux nés et peut aller jusqu’à 15kg, voire plus. Jusqu’à quatre mois, le bébé est porté face au porteur pour le protéger du vent et de l’environnement. Au-delà, bébé supporte bien sa nuque et sa tête et peut donc être peut donc être porté face à la route. Le plus grand avantage du porte bébé ventral reste sans aucun doute sa facilité d’utilisation. Qui plus est, il accompagne bébé longtemps et permet de porter l’enfant dans le dos lorsque celui-ci grandit. Ses points faibles ? Le prix. En effet, les modèles les plus récents s’avèrent chers à cause de la difficulté de la conception mais également des matériaux utilisés. Autre bémol, les modèles anciens en forme de V sont pointés du doigt comme étant mal conçus pour les enfants puisque les jambes tombent. Mais le problème est désormais révolu grâce aux porte-bébés ergonomiques dits aussi « physiologiques ».

Le porte-bébé physiologique

Porte-bébé ventral nouvelle génération inspiré des méthodes de portage thaïs, le porte-bébé physiologique se veut être parfaitement adapté à la forme de bébé. Contrairement aux modèles traditionnels en V, celui-ci est doté d’une grande poche, d’une assise et de deux brettelles. Avec le dos arrondi et les hanches placées juste en dessous des genoux, la position en M est plus confortable pour le bébé. Le modèle physiologique a également l’avantage d’être facile à utilise. Si ce modèle semble prometteur en tous points, il présente toutefois un bémol. En effet, après un petit test porte bébé, il s’est avéré que ce modèle ne convenait pas aux bébés de moins de quatre mois puisqu’il ne permet pas de maintenir la tête et la  nuque.

L’écharpe de portage

Inspiré des méthodes de portage africaines, l’écharpe de portage est constituée d’un long tissu de 3,50m à 6m à enrouler autour du buste pour maintenir bébé.  Son avantage, c’est qu’elle peut être portée de diverses manières, et s’adapte à la morphologie du porteur. L’écharpe de portage peut également être utilisé jusqu’à trois ans. Chez soi comme à l’extérieur, ce modèle laisse le porteur comme l’enfant libre dans leurs mouvements. Ce long bandeau de tissu reste toutefois difficile à utile et peut être dangereux s’il est mal attaché. Il existe toutefois des tutoriels qui vous aideront à vous y retrouver facilement. Vous avez même des cours qui vont vous aider à maitriser les différentes méthodes de portage comme un maître. L’écharpe de portage reste toutefois cher et ne convient pas à tous les budgets.