Nous allons évaluer dans cet article les éventuels dangers des recharges d’e-cigarettes pour votre progéniture. Nous verrons que ces produits ne sont pas plus risqués que de nombreux produits de notre quotidien et notamment les détergents. Il suffit d’observer quelques précautions pour protéger vos enfants, comme notamment garder ses flacons et appareils bien fermés et hors de portée d’eux.

Les empoisonnements

Les Etats-Unis ont connu plusieurs milliers d’empoisonnements d’enfants avec des e-liquides, notamment en 2014. En France et en Europe, aucun incident de ce type n’a été recensé. Il faut rappeler qu’outre-atlantique, les e-liquides n’étaient soumis à aucune réglementation. Ainsi, aucune limitation du taux de nicotine et aucune obligation de bouchon sécurité enfant, comme par exemple en Europe, ne pouvait empêcher de tels drames de se produire. Il est vrai que la nicotine peut être mortelle si elle est avalée sous forme de liquide, pas sous forme de fumée ou de vapeur. Ensuite, il faut savoir quelle est réellement la dose létale de la nicotine et la communauté scientifique est loin d’être d’accord sur ce point. D’abord placée par les experts dans les environs des 30 à 60 milligrammes, l’autrichien a démontré en 2015 que la dose mortelle de la nicotine se situerait plutôt dans une fourchette allant de 500 à 1000 milligrammes. En sachant que 10 millilitres à 20mg/ml contient 200mg de nicotine, il faudrait donc près de trois flacons (25 ml) pour y passer, ce qui semble improbable. Mais par précaution, il est préférable de stocker ses flacons d’e-liquides (et bases nicotinées) bien fermés et dans un endroit inaccessible pour les enfants.

Les explosions de cigarettes électroniques

Il est vrai que le fonctionnement de la cigarette électronique en tant que telle n’est pas si dangereuse qu’on veut bien le dire. La vaporisation se maintient à une température maximale de 50°C, qui d’après les données scientifiques, ne peut pas entraîner de brûlures graves. Au contraire, la combustion d’une cigarette normale qui intervient à une température supérieure à 200°C implique, outre une toxicité certaine, un risque de brûlures majeures mais aussi d’incendie. Des accidents mettant en scène la cigarette électronique sont survenus ces dernières années. On parlait et on parle toujours, à tort, d’explosions mais seule une implosion est possible dans le cas de la e-cigarette. Généralement, ces implosions ne sont pas causés par un matériel défectueux ou des cigarettes électronique à bas prix. Ces incidents viennent le plus souvent d’une mauvaise utilisation du matériel et particulièrement, de l’installation d’un accessoire non conforme dans l’appareil. Les implosions peuvent venir par l’utilisation d’un accu avec un ampérage trop élevé au regard de ce que peut admettre la cigarette électronique utilisé. C’est ce qu’a vécu un jeune français au Printemps 2015. De la même manière, si vous déposez vos accu dans votre poche qui contient déjà un objet métallique comme par exemple des clés, les pôles négatifs et positifs de l’accus vont être en contact avec cet objet et provoqué un fort dégazage. Il est donc conseillé d’entreposer ses accus toujours dans un étui, de désactiver sa cigarette électronique quand on ne l’utilise pas et d’opter pour des mods (batterie qui fonctionnent avec des accus) qui disposent de systèmes contre les courts-circuits ou les décharges trop brutales. Rappelons que ces accidents restent très rares puisqu’on en dénombre à ce jour moins de dix, sur les milliards d’appareils utilisés à travers le monde !

Les risques par contact cutané

Vous ne devez en aucun cas faire tomber du e-liquide nicotiné sur votre peau et encore moins en projeter par mégarde dans vos yeux car la nicotine est corrosive et va irriter et même brûler votre corps. C’est pour cette raison qu’il est impératif de manipuler ses e-liquides et bases nicotinées avec précaution et que la préparation d’un DIY e-liquide (« Made in Home ») doit se faire, non pas seulement avec des lunettes et des gants de protection mais également à distance de vos bambins. Ne laissez jamais vos produits destinés à la fabrication d’e-liquide sans surveillance. Si vous êtes appelés à une autre occupation, veuillez les entreposer dans un placard fermé et placé en hauteur.