Nous pouvons définir l’andragogie comme une science de l’aide à l’apprentissage d’un adulte. Comme il s’agit de l’apprentissage, on se réfère directement à la pédagogie et beaucoup de personnes pensent que ces domaines sont identiques sauf sur le point de la cible. Ce n’est pas du tout le cas et vous allez découvrir à travers cet article que l’andragogie est tout un autre domaine.

La différence entre la pédagogie et l’andragogie

Le contraste le plus frappant est sans doute au niveau de l’apprenant. Pour la pédagogie, l’apprenant est un « enfant » qui est motivé par les notes et la satisfaction des parents ainsi que de son professeur. Il s’adapte très facilement à ce qu’on lui apprend. En andragogie, l’apprenant est un adulte et son expérience et ses vécus vont entrer en jeu. Il aura plus de difficultés à assimiler un fait et un changement. Ses motivations seront liées à des enjeux professionnels et personnels. Les matières à enseigner ont aussi une différence. En pédagogie, ce qu’il y a à assimiler est défini par un programme. Pour les adultes, les matières sont définies, mais ce qu’il y a à apprendre repose sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être sous forme de réflexion. Dans ce cas, l’apprenant peut toujours intervenir dans l’apprentissage. Les solutions ne sont pas toutes faites et peuvent être discutables. Un formateur en andragogie va aussi démontrer ses compétences pour gagner la confiance des étudiants or en pédagogie, l’enseignant aura l’autorité sans avoir à démontrer ses compétences.

Les conditions d’apprentissage en andragogie

L’apprenant va demander beaucoup de choses pour pouvoir apprendre. Avant d’être assis sur cette chaise pour les cours, il doit avoir des motivations. Sans ceux-ci, il va perdre son temps et ne trouvera aucun intérêt à apprendre. Il doit aussi se sentir intégré au groupe qui étudie avec lui. Le fait d’être mis de côté va le décourager facilement. Un enfant ne cherchera pas à comprendre pourquoi « 1+1=2 ». Pour lui, c’est un fait. Chez un adulte, c’est beaucoup plus compliqué. Il doit comprendre chaque mot que sort le formateur. Les jargons et les vocabulaires techniques ne sont pas trop les bienvenus ou sinon, il va falloir l’expliquer. L’apprenant doit aussi agir en andragogie, il apprendra plus facilement si on le laisse participer aux cours. Il faut privilégier les travaux de recherche personnelle et les activités de groupe pour réussir ses techniques en andragogie.