C’est bon, vous pouvez vous dire qu’il est temps pour votre enfant de faire ses premiers pas lorsqu’il passe par ces étapes. Chez un enfant, ces faits peuvent varier et ne doivent pas toujours apparaître. Chez les plus compétents même, l’étape « quatre pattes » est grillée pour passer directement à l’étape « se lever ». Vous pouvez commencer à aider votre enfant à faire ses premiers pas, lorsque :

Il se cramponne aux mobiliers pour essayer d’être debout

Dans ses premiers moments, ses jambes sont encore courbées et il a du mal à trouver l’équilibre. Ceci ne devrait pas inquiéter les parents, car cet effet disparaîtra au fil du temps. Lorsqu’il commence à s’accrocher aux meubles, il faut les surveiller pour qu’il ne se blesse pas. Il se peut qu’il tire un tabouret qui est plus léger que lui. À ce stade, il est préférable de le mettre à pied nu ou lui offrir des souliers avec une semelle molle.

Il bouge latéralement en suivant les meubles

Toujours cramponné aux meubles, le petit bout de chou ne fera pas de pas en avant, mais sur le côté. Il se fixe aux meubles pour garder l’équilibre. Il coordonnera ses mains et ses pieds pour avancer, autrement dit, il place d’abord sa main puis glisse doucement son pied pour avancer sur le côté.

Il soulève son pied pour bouger

Il est dans la bonne voie pour marcher tout seul. Au bout de quelques semaines, le petit loulou ne glissera plus son pied, mais le soulèvera. Il restera toujours cramponné à un meuble pour bouger sur le côté, mais il réussira également à libérer son autre main. Pour l’encourager à faire des pas en avant, tendez-lui la main. Ceci se produira autour de son 11e ou 12e mois.

Il trouve son équilibre

Voilà ! Votre enfant est bel et bien debout, mais ne marche pas encore. Ses deux mains ne sont plus accrochées à un meuble. Il peut tenir dans sa main un jouet tout en restant debout. À ce stade, il va falloir réviser la sécurité de toute la maison, car le bébé est devenu un enfant et ne va pas tarder à marcher.

Vous pouvez alors l’aider à faire les premiers pas en avant

Il faut être patient pour qu’il réussisse à marcher tout seul et il ne faut pas le forcer. Aux alentours de ses 24 mois, votre enfant peut marcher tout seul sans votre aide.