On raffole tous des pierres de culture aussi connues sous le nom de perles d’eau douce. Aux couleurs très raffinées, elles se fondent avec n’importe quelle tenue, qu’on soit décontracté ou apprêté. Toutefois, bien qu’on les regarde avec attention dans les vitrines des bijouteries ou au doigt de nos amies, on se demande rarement d’où viennent ces petites perles. Et pourtant, il y en  a des choses à dire sur cette industrie ! A vrai dire, on a souvent du mal à cerner la culture des perles. Evidemment, c’est une industrie étroitement liée au luxe. On pense notamment aux perles de Tahiti ou les perles akoya. La perliculture est une culture très encadrée par la loi pour éviter les abus. De plus, certaines méthodes d’élevage peuvent conférer à la perle d’eau douce des qualités supérieures aux autres perles.

Comment son cultivées nos pierres d’eau douce ?

La perliculture consiste à cultiver des huitres perlières. On les élève, on les greffe et on les entretient pour obtenir des perles d’une grande qualité. La tache peut s’avérer compliquée car de nombreuses huitres meurent dans les premiers jours ou les premières années qui suivent la greffe.

Néanmoins, on distingue trois types de perles provenant de cette industrie :

  • les perles akoya dont l’élevage a commencé au Japon. Après des années à garder ce secret, il s’est finalement propagé dans les pays environnants. Aujourd’hui, on retrouve ce type de perles en Chine et au Vietnam. Dans les années 1990, un virus a presque décimé la population d’huitre. Aujourd’hui, la culture est revenue à la normale.
  • Les perles des mers du sud sont les plus grosses. L’Indonésie en est le plus gros producteur.
  • Les perles de Tahiti sont la deuxième plus grosse activité en Polynésie Française après le tourisme. L’Archipel produit 90% de la production mondiale
  • Les perles d’eau douce, dont la Chine est le plus gros producteur

Le retour de l’industrie de la perle

Comme leur nom l’indique, les perles d‘eau douce sont cultivées dans des eaux douces. Elles sont généralement de couleur blanche. L’industrie de la perle a connu des difficultés lors de la crise financière de 2008/2009. Les prix avaient alors chuté de moitié !

Aujourd’hui, la culture et les ventes ont repris leur cours. En effet, elles sont toujours particulièrement appréciées à travers le monde et reconnu pour leur beauté.

Il est possible de se procurer des perles d’eau douce sur internet sur des sites spécialisés comme le bruit des perles. Pour plus d’informations, cliquez ici.