Les chiffres ne mentent pas: aujourd’hui un couple sur trois se sépare. La rupture amoureuse est quasiment devenue banale, et pourtant la souffrance qu’elle occasionne est souvent sous-estimée. C’est une expérience douloureuse dans la plupart des cas, et il est difficile de passer à autre chose. Selon certains spécialistes en psychologie comportementale, c’est même l’une des étapes les plus difficiles à surmonter. Comment alors réussir à combattre ce séisme intérieur en gardant la tête haute ? Comment supporter ce manque qui vous noue l’estomac ? Comment profiter de cette étape pour se restructurer soi-même ?

Rester debout pendant la bourrasque

Parfois – et c’est d’autant plus blessant – la rupture survient de manière trop abrupte. Alors que l’on croyait que notre relation était idyllique et que tout allait pour le mieux, notre partenaire nous annonce qu’il/elle a trouvé quelqu’un d’autre, qu’il/elle ne nous aime plus, ou qu’il/elle a besoin d’un break pour réfléchir parce qu’il ou elle « ne sais plus où il/elle en est ». C’est alors que tout s’effondre sous la tempête et que le temps semble s’arrêter.

Celui qui se retrouve seul se sent alors trahi et totalement abandonné, dévalorisé par la violence de la rupture. Et comme dans toute addiction (car le véritable amour en est une), un sentiment de manque s’installe. Comme un vide intérieur, une incompréhension, des doutes et des désillusions qui vous rongent et vous mettent dans un état léthargique. Des dizaines de questions vous trottent alors dans la tête, et puisque votre ex ne vous donne pas forcément de réponse, vous commencez à perdre confiance en vous. Pour surmonter votre chagrin le site JRME conseille de faire front.

Dès lors il faut que vous preniez conscience que la rupture amoureuse n’est pas une fin en soi: Elle n’est peut-être pas définitive, premièrement. Elle est peut-être l’occasion de découvrir une autre personne, deuxièmement. Elle peut enfin vous permettre de faire un travail sur vous et de devenir quelqu’un de meilleur pour l’avenir (professionnel ou amoureux).

Profiter de la solitude pour se reconstruire

Ce n’est pas facile de passer d’une relation où le quotidien était rythmé par la présence de son/sa partenaire à une période de solitude dans laquelle chaque moment de la journée nous rappelle son absence. Pourtant, selon les recommandations de nombreux psychologues, la solitude est un moment particulier pour l’introspection. C’est le bon moment pour le « connais-toi toi-même » de Socrate: Vous devez apprendre de vous-même. La vie n’est pas composée que de hauts, elle a aussi des bas et il faut faire avec. Ecrivez sur un papier les choses que vous voulez changer en vous, et devenez ce changement. Pour cela vous pouvez consulter des ouvrages de développement personnel, ou vous rendre à la salle de sport pour libérer toutes ces toxines et ce stress qui pèsent sur votre moral.

Faites des efforts, battez-vous, entourez-vous des personnes sur qui vous pouvez compter, et n’oubliez pas (même si vous l’entendez tout le temps) que la vie ne s’arrête pas à une rupture amoureuse. Et peut-être (qui sait ?) qu’une fois que vous serez de nouveau sur pied, vous souhaiterez montrer votre nouvelle personnalité en revoyant votre ex. Sur Jerecuperemonex.com on vous indique même comment revoir son ex !