Les héritages laissés par un défunt au profit de ses successeurs peuvent engendrer des différends entre ces derniers. Pire, les successeurs peuvent être victimes d’un détournement d’héritage lors du partage de la succession ou lorsque la personne défunte a été manipulé par un tiers lors de l’établissement de son testament. De même, un autre cas de détournement d’héritage est aussi le fait qu’un héritier omet de révéler au notaire ou à la famille l’existence d’un héritier pour pouvoir avoir sa part. Pour s’en sortir face à cette situation, vous devez appeler un avocat pour intervenir et mettre en route les procédures définies par la loi pour ce genre de problème.

Comment se passe un détournement d’héritage ?

La victime de ce genre de manipulation ne se rend toujours pas compte des magouilles organisées par le tiers que lorsque les faits sont là. En effet le détournement d’héritage ne se fait pas du jour au lendemain mais la personne qui le fait suit quelques étapes en général. Ainsi, la personne mal intentionnée, pour commencer la manipulation, usera de la compassion en premier lieu. D’ailleurs la majorité des personnes victimes de ce genre de détournement sont des veufs ou des veuves assez âgées. Ensuite vient l’intrusion, étape durant laquelle la fréquentation avec la victime se fait de plus en plus et le manipulateur soutire des renseignements sur la vie de celle-ci. Pour cela, il peut proposer ses tâches ménagères ainsi que ses courses. Vous devez savoir qu’ensuite, la victime devient de plus en plus dépendant du manipulateur et se confie à lui. Ils deviennent même complices. Le manipulateur partage ensuite à la victime les difficultés financières qui les empêches d’entretenir une relation plus fréquente avec elle. Cette dernière, ne voulant pas être laisser seul, lui offrira de l’argent. Et petit à petit, le manipulateur arrivera à convaincre sa victime de lui léguer tous ses biens.

Que faire lors d’un détournement d’héritage ?

La meilleure solution que vous devez adopter est de vous confier à un avocat. En effet, ce dernier étudiera votre cas et vous conseillera sur les meilleures décisions à prendre. Concernant les recours à faire, il saura vous assister. Sachez qui si c’est l’un des héritiers qui a détourné une partie des biens et qu’il la déjà vendu, il devra restituer la valeur de ce bien le jour du partage de la succession. Si c’est un opportuniste ou un arnaqueur qui détourne l’héritage qui vous revient en abusant de manière frauduleuse de la vulnérabilité de votre proche, et bien sachez que son acte peut être puni de trois ans d’emprisonnement selon le code pénal. Il peut s’avérer difficile parfois de collecter des preuves de manipulation en matière de détournement de la succession mais le recours au juge civil est toujours possible avec l’aide d’un avocat ayant des compétences en droit des successions.