La cigarette électronique est un dispositif ressemblant au tabac classique. La seule différence c’est que l’e-cigarette produit des vapeurs à partir d’un e-liquide qui est ensuite inhalé. De nombreuses modèles sont proposées aux usagers que ce soit pour les dispositifs mais aussi pour les e-liquides. Depuis plusieurs années, le nombre d’enfants et adolescents qui les utilisent est en hausse. Le vapotage est donc devenu un phénomène d’expérimentation chez les jeunes.

En quoi consiste le vapotage ?

Le vapotage consiste à inhaler la vapeur d’une cigarette electronique à l’aide de trois éléments qui sont une cartouche d’e-liquide contenant ou non de la nicotine, l’atomiseur chauffant le liquide pour le transformer en vapeur et une batterie avec un voltage varié. L’utilisateur aspire dans l’embout, la batterie ravitaille l’atomiseur et chauffe l’e-liquide dans la cartouche. C’est ainsi que l’e-liquide s’évapore qui est expiré comme un tabac classique.

Le vapotage est considéré comme un aide au sevrage à la cigarette traditionnelle. En effet, il est présenté comme une solution de rechange parce que l’e-cigarette n’emplit pas les poumons de fumée toxique. Seulement, il ne garantit pas au fumeur un résultat réussi dans l’arrêt au tabagisme. Il peut même induire à la dépendance à la cigarette électronique.

Les risques du vapotage pour les jeunes

Le vapotage peut entraîner de nombreux risques pour les jeunes même s’ils sont moins dangereux que fumer. La survenue des dangers sur la santé dans l’utilisation du liquide cigarette electronique n’apparaisse qu’après plusieurs décennies. Comme maladies dues au vapotage, on peut citer le cancer du poumon, la plèvre, l’intoxication qui peut se produire en ingestion, inhalation et absorption par la peau ou les yeux. Vapoter peut aussi entraîner des nausées ou des vomissements, des convulsions, des problèmes respiratoires, une augmentation du rythme cardiaque, de la nervosité ainsi que des tremblements.

Par ailleurs, les substances dans les e-liquide sont des produits chimiques pouvant irriter les poumons et entraîner des problèmes respiratoires tels que l’asthme et la bronchite. Puis, la vapeur de la cigarette électronique peur être aussi nuisible pour les jeunes mais également pour les personnes exposées parce qu’elle renferme de la nicotine. Cette dernière provoque des effets catastrophiques sur le développement du cerveau des enfants, des adolescents et les jeunes.

Outre ceux-ci, le vapotage peut favoriser le tabagisme chez les jeunes. En effet, comme la cigarette électronique produit des parfums aromatisés, ils peuvent prendre plaisir à vapoter et provoquer ainsi une dépendance. Les cigarettes électroniques deviennent même des accessoires de mode et des outils de promotion pour les jeunes. Seulement, elles ne sont recommandées aux jeunes étant donné qu’elles peuvent provoquer des tumeurs et peuvent induite des neuro-dégérescences chez les jeunes. C’est à travers ces dangers que l’OMS ou l’Organisation Mondiale de la Santé met en garde les jeunes contre le vapotage des cigarettes électroniques.